Digital-mag, le magazine de l'entreprise connectée

logoDIGITAL-MAG
DigitalMag #252

EDITO

Big Data et démarche prédictive : le meilleur est en marche, mais le pire est déjà là…

244 Nous étions tous enthousiastes au baptême du Big Data : des péta-octets de données, des systèmes de traitement adaptés, un ciblage de plus en plus fin, des perspectives commerciales dignes d’une révolution numérique… Et l’avenir nous a donné raison, puisque désormais, les données massives font partie de notre quotidien professionnel. Mais pas que. Et c’est bien le problème. Toute médaille a son revers et tout ce qui constitue une opportunité de mieux connaître les clients peut rapidement devenir un véritable outil au service des pires ambitions. Je ne sais plus quel ancien responsable de quels services secrets disait en substance qu’aucun État n’aurait pu espérer obtenir en travaillant ce que les internautes lui donnaient gratuitement sur le Net et les réseaux sociaux. C’est vrai. Et, jusqu’à présent, c’était précisément la surabondance de données qui empêchait tout flicage généralisé. Cette époque est terminée, comme le montre l’exemple de la Chine, qui a mis au point un système de surveillance généralisée de sa population grâce à l’exploitation croisée des Big Data et des algorithmes prédictifs. Le tout aboutissant à une « note sociale » attribuée à chaque citoyen en fonction de son mode de vie, de ses lectures, de ses données de navigation, de ses dépenses. Laquelle note sociale peut aboutir à des interdictions, comme par exemple celle de quitter le territoire. Sans être outrancier, la Chine ne fait qu’utiliser des méthodes marketing à des fins de contrôle social de sa population. A nous de garder les yeux bien ouverts et d’espérer toujours le meilleur, sans refuser d’imaginer le pire.

DERNIERS NUMEROS

RECHERCHER UN ARTICLE


Vous souhaitez retrouver un article dans nos archives ? Entrez l'expression recherchée ici :

Plus de news sur les marques et les produits : MarketingNews.fr