Digital-mag, le magazine de l'entreprise connectée

logoDIGITAL-MAG
DigitalMag #255

EDITO

Il faut savoir raison garder

244 Qui aurait pu le prédire ? La ville de San Francisco, capitale des technologies est la première ville des États-Unis à prendre un arrêté pour interdire la reconnaissance faciale. Si elle ne concerne que la police et les services municipaux, c’est un signal fort porté à cette pratique pourtant largement répandue qui fait craindre une généralisation abusive de la pratique. La question se pose aussi dans les plus grandes firmes. Chez Amazon, les actionnaires sont divisés sur la question de la vente de la technologie de reconnaissance faciale aux agences gouvernementales. Microsoft appelle à la réglementation de la reconnaissance faciale afin d'éviter des dérives potentielles. En décembre Google s’est engagé à ne pas mettre en vente sa technologie de reconnaissance faciale « tant que d’importantes questions de réglementations n’étaient pas réglées ». En attendant, en Chine, la reconnaissance faciale se répand s’ingérant dans la vie privée des habitants distribuant bons et mauvais points aux citoyens, avec pour les mauvais élèves des restrictions et des sanctions. Que faut-il penser ? Que la reconnaissance faciale n’est qu’un des pans de l’AI ! Que l’espionnage pourra nous retirer tout pouvoir de décision, d’anticipation et d’indétermination ! Mais que l’homme, dans sa nature saura certainement préserver quoi qu’il advienne son respect, sa dignité, sa bienveillance, sa sociabilité et finalement son humanité.

DERNIERS NUMEROS

RECHERCHER UN ARTICLE


Vous souhaitez retrouver un article dans nos archives ? Entrez l'expression recherchée ici :

Plus de news sur les marques et les produits : MarketingNews.fr